Maillotin strié

Truncatellina claustralis (Gredler, 1856)

Classe : Gastropoda Ordre : Stylommatophora Famille : Truncatellinidae Genre : Truncatellina
Chargement...

  • 48
    observations

  • 32
    communes

  • 14
    observateurs

  • Première observation
    2014

  • Dernière observation
    2023
Cucherat Xavier - Da Silva Alan - Foucout Aurélie - Gargominy Olivier (mnhn) - Laurent Charles (société Linnéenne De Bordeaux) - Le Roy Ellen - Leonard Lilian - Naudon David - Naudon David Et Isabelle - Naudon Isabelle - Noilhac Frédéric - Paillet Nathalie - Rabache Jean-jacques - Slem

Informations espèce

1,5-1,8 x 0,75 mm. Coquille similaire à celle de T. callicratis, mais plus petite et relativement plus étroite, avec 6 tours fortement convexes, le dernier parfois rétréci et formant un épaulement bien visible. Péristome modérément épaissi. Trois dents présentes (pariétale, columellaire et palatale) ; seulement les pariétale et columellaire visibles de face ; la palatale est profondément implantée dans l’ouverture et est invisible de face, mais visible de dos, car formant une lunule caractéristique. Coquille avec des stries fines et régulières, à aspect lustré.
Milieux très secs et calcaires, parmi les rochers, falaises, caractéristiquement avec Artemisia, Helianthemum, Sedum.
Méditerranéenne et sud-alpine. Très localisée (ou mal connue ?) : population localisée au sud corrézien, Lot-et-Garonne, Est Charente
Pupa anodus Gredler, 1856 | Pupa claustralis Gredler, 1856 | Pupa clavella Reinhardt, 1877 | Pupa corcyrensis O. Boettger, 1883 | Pupa salurnensis Reinhardt, 1877 |
Liste rouge européenne : Préoccupation mineure | Liste rouge nationale : Préoccupation mineure

Observations par classes d'altitudes