Hélice des Pyrénées

Pyrenaearia carascalensis (Michaud, 1831)

Classe : Gastropoda Ordre : Stylommatophora Famille : Hygromiidae Sous-Famille : Leptaxinae Tribu : Cryptosaccini Genre : Pyrenaearia
Chargement...

  • 12
    observations

  • 6
    communes

  • 8
    observateurs

  • Première observation
    1994

  • Dernière observation
    2021
Titre Auteur
Clef des Hygromiidae de Nouvelle-Aquitaine SLEM
Description :

Date : 2024-04-28
Clef des familles d'escargots à coquille à spire plus large que plus haute SLEM
Description :

Date : 2024-04-28
Bertrand Alain () - Bertrand Alain (laboratoire Moulis) - Clanzig Sylvain () - Deffarges Joss - Gargominy Olivier - Gargominy Olivier () - Naudon David Et Isabelle - Tercerie Sandrine (mnhn)

Informations espèce

6,5-10 x 10-16 mm. Espèce de taille moyenne, la coquille présente un aspect globuleux légèrement aplati, avec une ouverture large, une coloration allant du brun-rouge au gris-jaune, ponctuée souvent de nombreuses lignes latérales sombres. Le corps est sombre voir noir pour certains individus.
L’Hélice des Pyrénées occupe les massifs calcaires d’altitude, préférentiellement les pelouses maigres, les parois et chaos à fissures avec une végétation rare. Espèce de moyenne et haute montagne , elle se rencontre généralement au-dessus de 1500 m même si quelques stations sont connues à partir de 500 m.
Le genre Pyrenaeria est endémique du massif Pyrénéen. L’Hélice des Pyrénées est connue uniquement des Pyrénées atlantiques et des Hautes-Pyrénées. Endémisme régional : Non endémique - Indigenat régional : Indigène
Helix carascalensis Michaud, 1831 |
Liste rouge européenne : Préoccupation mineure | Liste rouge mondiale : Préoccupation mineure | Liste rouge nationale : Données insuffisantes

Observations par classes d'altitudes