Pisidie septentrionale

Euglesa hibernica (Westerlund, 1894)

Classe : Bivalvia Ordre : Sphaeriida Famille : Sphaeriidae Sous-Famille : Sphaeriinae Genre : Euglesa
Chargement...

  • 60
    observations

  • 38
    communes

  • 19
    observateurs

  • Première observation
    2015

  • Dernière observation
    2023
Titre Auteur
Clef des Bivalves d'eau douce de Nouvelle-Aquitaine SLEM
Description :

Date : 2024-04-14
Brugel Eric - Céline Pagot (charente Nature) - Eric Brugel (lpo France) - Gailledrat Miguel - Justine Rafaud (vienne Nature) - Marc Bruneau (vienne Nature) - Mercier Paulin - Miguel Gailledrat (vienne Nature) - Naudon - Naudon David - Naudon David || Le Roy Ellen - Naudon David || Le Roy Ellen || Foucout Aurélie - Noilhac - Noilhac Frédéric - Noilhac Frédéric || Le Roy Ellen - Noilhac Frédéric || Le Roy Ellen || Grugier Yvan - Pagot C?line - Prie Vincent - Prié ()

Informations espèce

L: 1,8-3,2 [3] mm, H: 1,6-2,7 [2,5] mm, E: 1,4-2,0 [2,2] mm. Coquille bombée, convexe et de forme arrondie. Les marges dorsales sont en pente et presque droites. Umbo proéminent et plus ou moins en position centrale. L'aire umbonale présente une striation fine et des taches radiales. Striation de la coquille fine et régulière avec des rides concentriques plus marquées. De profil, la surface de la coquille est irrégulière avec un aspect "cabossé". Périostracum d'apparence soyeuse à brillante. L'animal, visible à travers la coquille, est orange ou rosâtre. Plateau cardinal court et relativement étroit. La dent cardinale C3 est longue, incurvée et souvent bifide dans sa partie postérieure, C4 et C2 sont parallèles, modérément longues et droites ou à peine incurvées (C4 plus que C2). Les dents latérales sont bien définies particulièrement sur la valve droite, P1 et P3 sont parallèles, les dents latérales sont proéminentes et proches de l'umbo. La distance entre les extrémités des dents latérales ne dépasse pas la moitié de la longueur de la coquille. Le ligament est court et large dans sa partie centrale.
Lacs et petits points d'eau, zones marécageuses, cours d'eau et fossés à faible courant, indépendamment de la teneur en calcaire. Préfère les substrats vaseux, riches en matière organique. Présente jusqu’à 30 m de profondeur.
Paléarctique. Principalement présente dans les pays au nord-est des alpes (de la France à la Russie, en Grande Bretagne et de la Norvège à la Finlande), plus rare dans le sud (Espagne, Italie). Localement essentiellement en Limousin.
Cyclocalyx hibernicum (Westerlund, 1894) | Pisidium hibernicum Westerlund, 1894 | Pisidium parvulum Clessin, 1873
None

Observations par classes d'altitudes